Optimisez vos entrainements grâce à vos trajets

Maintenant que les journées commencent à rallonger, que les températures sont tirées vers le haut.
Il va falloir augmenter votre volume hebdomadaire d'entrainement.
Pourquoi ne pas optimiser vos entraînements en faisant vos déplacements à vélo de ville ou en footing.

Sans parler du côté écologique de la chose, pour la plupart d'entre nous, il est fréquemment possible de se rendre au travail ou chez des amis à vélo.
Le vélo de ville peut permettre d'augmenter considérablement le volume de vos heures de selles hebdomadaires.
Certes, vous n'allez pas foncer pour battre des chronos et risquer d'arriver en nage à votre rendez-vous, mais en récupération après votre séance du jour, cela peut être très intéressant.
Pour ma part, mon vélo de ville est un vélo de route classique. J'ai gardé la même position que mon vélo d'entrainement.
Je n'hésite pas à l'utiliser même pour des tous petits trajets. Il m'arrive régulièrement d'ajouter à mon volume d'entrainement hebdomadaire 3 heures de vélo de ville, ce qui n'est tout de même pas négligeable.
Son utilisation est encore plus bénéfique pendant vos cycles de régénération, il vous permettra d'effectuer des petites séances à très faible intensité tout au long de la semaine. Ceci vous laissera donc plus de temps libre tout en gardant contact avec la pédale. C'est très agréable de mettre le sport un peu de côté de temps en temps et de penser un peu plus à vous et votre famille...

Les petits déplacements peuvent aussi être effectués en course à pied et là, si vous en avez la possibilité, c'est encore plus profitable pour votre entrainement.
20 minutes par ci, 20 minutes par là, tous ces petits détails ne vous feront pas gagner les courses, mais peuvent être un outil supplémentaire dans votre soif de progression.
Greg