Les principes de l'entrainement

L'entraînement, pour être efficace, doit suivre quelques règles de bases, qui ne sont pas toujours connues du grand public.
Il se doit d'être progressif, adapté à votre niveau et régulier.
La récupération doit être réfléchie et placée au bon moment dans le cycle et entre les cycles d'entraînement.

La progressivité :

Vous êtes débutant, vous commencez le triathlon, faire des semaines d'entraînement très conséquentes en terme de volume et d'intensité, sera vouées à l'échec.
La progressivité de votre préparation sera d'autant plus importante si vous découvrez notre sport.
Le volume et l'intensité, sont les deux données importantes pour déterminer la « charge » de vos entraînements.
En effet, la charge d'une séance dépend du volume effectué mais également de l'intensité de celle-ci.
Un entraînement long, mais sans intensité sera moins éprouvant qu'une séance plus courte, mais construite avec des séries éprouvantes.
C'est pour cette raison qu'il est plus approprié de parler de charge de la séance ou charge totale (pour un cycle d'entraînement) plutôt que du volume.
Le volume est une donnée certes très importante, mais insuffisante pour pouvoir mesurer la charge de travail.

Revenons à la progressivité. Au fil des semaines, une programmation bien construite respectera le principe de l'augmentation croissante de la charge hebdomadaire.
Le corps ne s'adapte pas instantanément aux contraintes exercées par l'entraînement. Vous allez devoir être patient.

Nous pouvons remarquer que les triathletes ou coureurs de fond ont les muscles beaucoup plus forts que les sédentaires.
En effets l'accumulation des séances abîmes les fibres musculaires, le corps humain s'adapte à ses contraintes, sur-compense et ce reconstruit de plus en plus fort au fil du temps.

La progressivité devra être respectée aussi bien, séances après séances, cycles d'entraînement après cycles d'entrainement et même saisons après saisons.
Un triathlète débutant arrivera à effectuer une charge de travail similaire à ses partenaires expérimentés d'entraînement, seulement au bout de quelques années. S'entraîner comme eux dès la première saison s'avèrerait néfaste pour son organisme et pourrait entrainer de multiples désagréments (blessures, fatigue excessive, carences, sur-entrainement...)

Il sera également important d'observer une progressivité au sein même de la séance, en effet, pour que les séries intensives soient efficaces, elles devront être précédées d'un échauffement progressif.


la régularité des séances :

les séances qui construisent les différents cycles d'entraînements doivent d'être judicieusement placées.
une programmation efficace sera composée de périodes de charges importantes et de périodes de régénération, ce qui permettra une surcompensation à l'organisme et donc une amélioration de la condition physique.
L 'accumulation des entraînements sans période de régénération affaiblira l'organisme et sera néfaste à la progression.
À contrario des séances trop éloignées, vous feront perdre les bénéfices des précédentes et, vous retrouverez petit à petit la route vers la sédentarité.

D'une façon générale, il sera important de ne pas bruler les étapes et se faire plaisir...
Bon courage Greg